Quelles sont les causes de la spasmophilie ?

La spasmophilie est souvent comparée à une crise d’angoisse. Les différents symptômes sont, en effet, quelque peu identiques. La maladie se produit par des crises de panique incontrôlables et sévères. Aujourd’hui encore, les causes sont assez mal définies. Toutefois, certains spécialistes ont pu élaborer une liste de causes probables pour que chacun puisse maîtriser une crise de spasmophilie.

Quelles sont les causes d’une spasmophilie ?

Le stress est apparemment en tête de liste concernant l’origine d’une crise de spasmophilie. Dans une situation stressante, la maladie se déclenche systématiquement. Selon les professionnels de la santé, qui se sont penchés sur le sujet, il s’agit notamment d’une réaction mal proportionnée face à un fait troublant, inquiétant ou encore préoccupant. L’organisme réagit de façon disproportionnée et les divers symptômes liés à la pathologie se manifestent petit à petit. L’individu entame ainsi un cercle vicieux, étant donné que les signes provoquent une succession d’angoisse et de peur.

Quelques recherches ont également mis en évidence que la spasmophilie serait à l’origine d’une carence en magnésium et calcium. En conséquence, pour soigner le spasmophilie une cure de ces minéraux pourrait être bénéfique. Avec un peu de recul, un manque signifiant de ces éléments engendre souvent des spasmes musculaires avec une difficulté de transmission de l’influx nerveux.

Quels sont les signes annonciateurs de la spasmophilie ?

Une crise de spasmophilie se traduit par une accélération du rythme cardiaque accompagnée d’une hyperventilation. Ce sont les premiers symptômes annonciateurs. La personne affectée souffre ainsi d’un blocage au niveau de sa respiration et elle tentera de trouver un moyen de pouvoir respirer correctement. Les spasmes musculaires sont également combinés à ces crises. Les fourmillements au niveau des mains, des jambes se produisent alors avec des crampes un peu partout avec une contraction incontrôlable des muscles.

Les individus touchés par cette pathologie ressentent aussi une grande fatigue, qui a lieu en particulier au réveil. Il est intéressant de noter que les crises de spasmophile peuvent être différentes d’une personne à une autre. Elles peuvent être bouleversantes puisqu’elles associent de nombreuses manifestations telles que les troubles sensoriels, les troubles digestifs ainsi que les troubles cardiaques.

Alors, comment soigner la spasmophilie ?

Comment gérer une crise de spasmophilie ? Dès les premiers symptômes de la maladie, avant d’entamer la crise de spasmophilie, il est préférable de consulter un spécialiste. Même si pour le moment, rares sont les médecins la qualifiant de pathologie en soi, il existe bien des traitements adaptés afin de la soigner. La plupart du temps, de simples astuces permettent de la contrôler : faire tout son possible pour rester son calme, respirer profondément avec ou sans sac en papier ou encore détourner les pensées pour éviter d’aggraver la situation. Dans certains cas, la prise de médicament comme les antidépresseurs peut être recommandée par un médecin afin de réduire les crises.

Qu’est ce que l’aboulie ?
Comment développer votre résilience ?